Françoise Bastien

  • Françoise BastienPsychomotricienne et Hippothérapeute, praticienne d'anti-gymnastique® formée par Thérèse Bertherat (www.antigymnastique.com).
  • Membre d'Alterousia, l'association des praticiens en hippothérapie, Région Wallonie-Bruxelles.
  • Formatrice et membre du collège des formateurs d'Anthe-Anthesis, école de formation en thérapie avec le cheval (www.antheanthesis.org).
  • Enseignante au sein du CESA (www.CESA.be), centre d'enseignement supérieur pour adulte, dans la section Psychomotricité.

Il était une fois...

A vingt-deux ans, rien ne me destinait à travailler dans le domaine psycho-corporel et encore moins avec les chevaux. Je m'engageais alors dans une carrière au sein d'une grosse entreprise pharmaceutique après avoir fini mes études de chimie.

Premier pas dans le domaine psycho-corporel

A trente-trois ans, passionnée par les relations humaines et en perpétuelle recherche, je décide de reprendre des études pour devenir psychomotricienne dans un cycle organisé en « horaire décalé » Je me lance dans l'aventure, trois années d'études menées en parallèle avec mon nouveau rôle de maman et mon travail en entreprise.

Ma première rencontre avec les chevaux et mon parcours équestre

Première rencontre avec les chevaux en 2001 lors de ma formation d'hippothérapeute. Plus jeune, ils m'avaient déjà fascinée, mais mes tentatives pour les approcher n'avaient jamais abouti. Plusieurs fois, j'avais poussé la porte d'un manège. Mais le cheval monture, contrôlé par l'homme, vivant dans des espaces exigus m'avait à chaque fois fait fuir. Je trouvais ce monde dur, aussi bien pour le cheval que pour les cavaliers qui ne me semblaient pas très respectés. Là, dans ce lieu différent, j'ai rencontré le cheval autrement, je ne devais pas le monter, ni maîtriser une technique qui allait me permettre de contrôler le cheval, je ne devais pas non plus « faire » quelque chose avec lui...la première mise en situation au début de la formation fut celle ci : On me demanda simplement, d'aller à la rencontre des chevaux dans les écuries, de me laisser toucher par chacun d'eux, d'être à l'écoute de mes sensations et de mes émotions (...) et d'écrire pour chacun un mot pour la sensation éprouvée à leur contact et un mot pour l'émotion. Et c'est cette porte d'entrée que j'ai choisi pour rencontrer le cheval.

En le choisissant comme partenaire de travail, j'ai bien sûr dû le rencontrer et ce chemin n'est pas fini.

Mon parcours de cavalière a débuté par une pratique hebdomadaire à la Ferme Equestre de Louvain-La-Neuve (http://www.ferme-equestre.be/) ainsi que de nombreux stages dans ce même lieu. C'est à la ferme Rosier à Bierge, que j'ai été chercher des bases plus classiques à mon équitation. Pierre m'a initiée aux approches équestres qu'il a approfondies et nous continuons à réfléchir et à travailler ensemble. Je suis aussi une adepte de l'équitation d'extérieure. Mais c'est aussi en vivant avec eux que j'ai appris !

Ma première rencontre avec l'anti-gymnastique®

C'est lors de mon post Graduat en Psychomotricité à Roux. Les cours proposent un travail sur soi à visée professionnelle, c'est le début de belles retrouvailles, une renaissance, une réconciliation avec mon enfant intérieur et avec la femme que je suis...Dans le cadre du cours de travail corporel axé sur l'intériorisation, il nous était proposé la lecture des ouvrages de Thérèse Bertherat et de la pratique en anti-gymnastique®.

Mon parcours d'hippothérapeute

  • Séminaire d'hippothérapie à la Ferme Equestre de LLN avec Brigitte Loo et Patrick Guilmot.
  • Par la suite, c'est Brigitte Loo (fondatrice de la Ferme Equestre de Louvain la Neuve, formatrice en thérapie avec le cheval, directrice de l'école de formation en thérapie avec le cheval Anthe Anthesis) qui m'a accompagnée tant dans ma formation d'hippothérapeute que dans ma pratique professionnelle. Elle a longtemps supervisé mon travail et aujourd'hui encore elle dirige le groupe d'intervision auquel je participe et qui continue à enrichir ma pratique avec enthousiasme.
  • Depuis 2005 les Sabots du Ponceau existent, Piccolo, Ibanez, Petite-Lune et Veleiro sont depuis mes partenaires privilégiés. Katinka nous a rejoins en 2009. Je propose des prises en charge d'enfants, d'adolescents et d'adultes en difficulté ou porteurs d'un handicap ou d'une fragilité (problème comportemental, hyperactivité, anxiété, handicap physique ou mental, développement personnel, etc. ). En fonction de la demande et du public, je travaille dans une approche sensorielle & relationnelle, thérapeutique ou de rééducation.
  • Je propose aussi des supervisions.

Mon parcours psycho-corporel

  • Post Graduat en psychomotricité relationnelle au CESA à Roux
  • Formation de Praticienne en Antigymnastique avec Thérèse Bertherat à Paris.
  • Travail personnel en Gestalt-thérapie. Long travail thérapeutique personnel.
  • Formation continue : Chaînes musculaires (GDS), approche systémique, psycho-généalogie, analyse du mouvement suivant Laban, supervision de mon travail, etc...
  • Pratique personnelle duTaï Shi, de groupe de bio-énergie, atelier de clown thérapie, atelier de danse...
  • Formation en massage.