Nos chevaux vivent au pré

Nos chevaux vivent au pré toute l'année. Ils ont une vie sociale, tout comme nous. Nous appelons ça leur "vie de cheval". Elle a ses codes et ses spécificités. Cela les rend plus disponibles à la relation avec nous, humains. Cela les responsabilise, aussi. Quand ils sont au pré, ils doivent gérer les interactions avec les autres: hiérarchie, amitié, inimitié, peur, curiosité, jeu, sieste ...

Chevaux faisant la sieste sous un soleil d'hivers

Amitiés entre chevaux

Tout comme nous, les chevaux peuvent développer de véritables amitiés. Cet été, nous avions décidé d'offrir quelques semaines de vacances à Ibanez, car il donnait par moment de réels signes de ras-le-bol. On peut discuter sur le bien-fondé d'offrir des vacances à un cheval. Vont-elles lui permettre, comme à nous, de lâcher les tensions accumulées et de se ressourcer ? Mais ces vacances furent assorties d'un échange. Pendant qu'Ibanez rejoignait un petit troupeau, nous accueillions une jument de ce troupeau. Ce fut pour nous l'occasion d'observer leur comportement.

Un peu d'éthologie ...

Ethologie bon marché, je vous le concède. Quand Cheyenne est arrivée, Veleiro n'était pas à la maison. Piccolo, hongre castré à l'âge tardif de cinq ans, s'est tout de suite montré très intéressé par la jument. Il n'avait de cesse de la harceler dans le but de lui grimper sur le dos! Ce qu'il tenta à plusieurs reprises. Quelques heures plus tard, j'ai ramené Veleiro. Tout de suite, Piccolo s'est posté face à Veleiro, l'air de dire "c'est ma jument". Je les ai laissés s'expliquer. Quand je suis retourné les voir plus tard dans l'après-midi, Piccolo était tout penaud dans un coin de la prairie. Dès qu'il faisait un pas en direction de Cheyenne, Veleiro arrivait au grand galop et le renvoyait dans son coin, le poursuivant pendant quelques instants.

Veleiro et Piccolo se disputent Cheyenne

Mais la relation qui s'est instaurée entre Veleiro et Cheyenne est différente. Nous n'avons jamais vu Veleiro tenter de monter Cheyenne. Par contre, ils sont devenus inséparables, broutant ensemble, se groomant de longs moments, allant boire ensemble, rentrant au box ensemble. Cela a duré tout le temps que Cheyenne est restée chez nous.

dsc_0158

Trois mois plus tard, à l'occasion d'un stage, j'ai amené Veleiro où se trouve Cheyenne. Il était attaché dans la cour. Quand un autre cheval passait, tout juste daignait-il relever la tête de son foin. Mais quand une cavalière est passée avec Cheyenne, ce fut un festival de henissements de part et d'autre! Plus tard, j'ai laissé Veleiro avec le reste du troupeau. Ils ne se sont pas quittés du week-end!

dsc_0153

La même chose s'est produite entre Ibanez et une jeune jument, là où il était en "vacances". Quant il est revenu, il nous a semblé qu'il était beaucoup moins "possessif" avec Petite-Lune. Celle-ci passe la moitié de son temps avec Ibanez, l'autre motié avec Veleiro. Mais jamais avec Piccolo.